LES TENDANCES : DICTATURE OU DÉMOCRATIE ? PARTIE 1/4

Ce mois-ci, j’ai décidé de vous faire partager mes observations concernant un phénomène qui monopolise sporadiquement mon cerveau ces dernières années : les tendances.

Je ne vais pas vous parler de ce qui est à la mode ou pas, mais plutôt du lien entre les tendances et l’entreprise*.

Les tendances, faut-il les subir ? Permettent-elles de libérer votre entreprise ?

J’ai essayé d’être synthétique, mais le sujet est tellement vaste que j’ai divisé mon article en 4 parties. Pendant un mois, chaque lundi matin, vous aurez la chance, le bonheur, la joie, de découvrir un peu plus mon analyse, en partant de la théorie pour arriver, dans la dernière partie, à des conseils très concrets.

  • Partie 1/4 : C’est quoi, une tendance ?
  • Partie 2/4 : Quels sont les mécanismes qui se cachent derrière les tendances ?
  • Partie 3/4 : Les tendances sont-elles utiles pour votre entreprise ?
  • Partie 4/4 : Les conseils pratiques pour détecter les tendances.

Accrochez-vous bien, préparez-vous un café, bloquez 5 min dans votre agenda, les 3 lundis qui arrivent, et lavez vos lunettes : les tendances ne sont pas si superficielles que ce qu’on peut penser !

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais il suffit que vous vous preniez d’une passion, pour une couleur, pour la voir partout… Vous pensiez être original(e) et d’un coup, vous ne l’êtes plus. Pour quelle raison ?  Qu’est—ce qui fait que, comme par hasard, un objet, un lifestyle ou encore une herbe aromatique est adulée par un grand nombre de gens, au même moment, à différents endroits ?

Tellement 2016. (photo : Brain)

C’est quoi, une tendance ?

On parle de tendance en bourse, de tendance culinaire, de tendance sociale, …

« Tendance » est un mot polysémique, parfois synonyme du mot « mode », et est souvent associé à ce secteur. Pourtant, une tendance, ce n’est pas quelque chose de superficiel qui se résume à la longueur d’une jupe : c’est bien plus complexe que ça!  #dommage

Dans le cadre de cet article, j’ai retenu la définition que les statisticiens donnent d’une tendance, parce qu’elle est imagée et qu’elle colle au mieux avec ce que je désire vous exprimer :

 « Une tendance est exprimée par une courbe en forme de cloche ». Cette courbe est composée de 3 phases distinctes :  une montée (les early adopters aiment un produit/un service), un pic (la foule aime le produit/le service) et une descente (Le produit/le service n’est plus tellement à la mode), qui représentent un cycle de vie (d’un service ou d’un produit).

Si ado on m’avait dit que j’utiliserais une courbe statistique dans mon boulot, je ne l’aurais pas cru!

Grosso modo, pour illustrer le principe plus concrètement, on peut associer la définition mathématique à la phrase de la plus célèbre créatrice de mode du 20ème siècle, Coco Chanel :

« La mode (ici dans le sens « tendance », donc), c’est ce qui se démode ».

 

Je vous ai mis l’eau à la bouche ? Vous voulez tout savoir sur le phénomène des tendances ?

-> Rdv la semaine prochaine pour la partie 2/4 et vous découvrirez les mécanismes qui se cachent derrière une tendance ! <-

 

Et si on se rencontrait pour en discuter? info@mariededry.com